Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

RP Heroes'chrnicles chap 11

1 Juillet 2006 , Rédigé par Arwen Publié dans #Vieux trucs plein de poussière

Earwen, L'Elfe de la Secte.

Role Play sur Heroes'Chronicles

 

 

Chapitre 11: Le Temple des Terres Crépusculaires.




Le soleil se levait sur les plaines Lorndoriennes. Sur le dos d'Eàràné, mon nouveau tigre, je galoppais vers l'Ouest et les nouvelles terres acquises pour la construction du temple. Dark Adi avait du trouver la place idéale, comme a son habitude. Il était prophète en Lorndor, mais surtout un magnifique stratège et un diplomate hors pair. Et c'était surtout pour cette raison qu'il était respecté par les officiers et laissé a la tête de la Secte par les Gourous. Mais interrieurement, je me doutais que sa place a notre tête était aussi une volonté divine. Après tout, le Dark Mogwaï (GàL) nous avait envoyé ici, il avait donc un plan pour chacun de nous.

Après plusieurs heures de voyages, je vis au loin une auberge. Un peu de repos me ferait le plus grand bien. Alors que j'entrais dans l'établissement dont l'enseigne "Auberge du réveur" se balançait au vent, je me présentai salement vétu et espérais pouvoir me reposer du voyage.

L'établissement semblait en effet propre a une telle recherche de repos. Il n'y avait que ces armes appartenant a un mort vivant sans doute, posé sur le pas de la porte, qui m'effrayèrent un peu...

Lorsque j'entrai, je me retrouvai devant une scène étrange... une personne couverte de suie avec un oiseau de feu sur l'épaule riant aux éclats avec une Elfe... j'haussais les épaules et parti m'assoir à une table vide plus loin.

J'entrepris alors d'observer les clients de l'établissement. Apparemment, un Elfe du nom de Glorfindel semblait connu et observa avec inquiétude un Undead du nom de Tom Galin, qui m'avait précédé. L'Elfe discutait avec une amie Drow nommée Shandra.

Finalement, j'étais trop fatiguée pour suivre la conversation de ces Grands du Lorndor. Je pris de quoi me restaurer puis, après quelques heures de repos dans une chambre, je disparu sans un bruit dans la nuit. La route était longue encore vers les terres Crépusculaires acceuillant notre nouveau temple. Mais une sorte de force mélée à ma foi effaça la fatigue de ma monture et moi.

L'air de la nuit était frais et me fit souvent frissonner. Finalement, après avoir rencontré un esprit de l'eau près d'une rivière, j'arrivai en vu du Temple. Sombre groupement de batisses, les ombres des habitations n'apportaient rien de nouveau question architecture. Le soleil dans mon dos se levait doucement et m'offrait un spectacle étonnamment beau. Les rayons éclairaient peu à peu les logements de marbre blanc mais semblaient ne pas pouvoir toucher le point culminant de la cité, la Pyramide restait baignée de ses ombres et de ses esprits.

J'approchais de la Cité, les Gardes, méfiants, ne me reconnurent pas. Un d'entre eux, un grunt, m'interpella:
"Eh! qui que vous êtes vous?
- Pardon?
- Qui-êtes vous, et que venez vous faire dans le Temple, repris un mort-vivant
- Mais je suis Earwen!
- ...
- Dame Earwen, Grande Prétresse du Vénéré Dark Mogwaï
- Je vous avouerais que je ne connais pas de telle personne.
- Comment? appellez moi le Prophète qu'il vous passe sur le Grand Autel!" m'écriai-je horrifiée par ce manque profond de respect. Mes paroles ont fait leur effet puisque les deux gardes me laissèrent passé sans autres questions. Mais leur regard effrayé me posa un petit problème de conscience... etait-ce moi ou la menace de la Pyramide qui les avait décidé? toujours était-il que je sentais clairement leur peur pendant que j'entrais dans la Ville des Magiciens Fous.

Les pierres de marbres noires bien polies, refletaient le ciel transformant le sol en une sorte de rivière de flux magiques. Une aura étrange baignait la ville déserte et les griffes de mon tigre argenté créaient des crisements stidents. Je me dirigeais instinctivement vers la Pyramide, comme attirée par Sa force. Alors que j'étais a quelques metres du Grand escalier, ma monnture se figea. Des sectateurs inconnus sortirent de l'ombre et prirent les rennes d'Ëàràné. Je descendi sans rechigner et un adepte vint a moi. Il enleva sa capuche et découvrit son visage. La jeune Tauren m'acceuilli par un salut respectueux:

"Bienvenue au Temple des Terres Crepusculaire Noble Prétresse.
- merci bien. Les autres sont arrivés?
- Les Officiers sont pour la plus part présents. Il ne manque que le nouvel arrivant.. Karlton qui..."
Je la giflais brutalement. Elle me regarda avec des yeux pleins de rage puis pris un regard d'enfant puni
"Qu'ai-je dit d'off...
- KALLON! KAL-LON, l'un des Trois Souverains! Tache de te souvenir de ce nom et de respecter. Si j'entend encore une fois la moindre erreur concernant le nom d'un des Illustres Gourous, je te fais empaller sur le champ et très lentement."
Je fus moi même étonnée de mon ton si glacial. Mais après tout, Le Gourou Disparu avait le droit aux honneurs de son rang. Et en tant que pretresse, je me devais de le faire respecter.
"Je m'en excuse, repondit d'une petite voix la Tauren qui s'agenouilla a mes pied, que puis-je faire pour me faire pardonner?
- Cherche un impie a sacrifier et offre le lui.
- bien Pretresse
- bon, et maintenant, mène moi aux appartements et annonce moi au Prophète en prenant le soin d'expliquer ton erreur.
- Bien" dit-elle en palissant.

Je suivis l'adepte dans les couloirs du temple. Elle me présenta un couloir de granite noir et me montra une porte en bois d'ébène sculpté de lierre:
"Je ne peux entrée dans ce domaine privé. Voici la-bas vos quartiers. Je m'en vais prévenir les officiers et le Prophète de votre arrivée"

Elle s'inclina et parti. Je restais plantée au même endroit pendant un moment puis je me dirigeai vers cette porte sculptée. Je la poussai doucement, l'ouvrant avec un grincement étrange. La chambre était aux gouts de l'Elfe que je suis. Beaucoup de plantes, un bassin d'eau fraiche avec une fontaine en son milieu et des poissons nageant entre les nénuphars rosés. Je me decidais a tester le lit. Dur, mais pas trop, de deux places, pas mal. Une grande armoire tronnait au bout de l'immense chambre. Je l'ouvris et y vis de magnifiques tuniques et robes de pretresses ainsi que des vètements pour les receptions et pour le combat. La vue de ma fenètre donnait sur un terrain vague, étrangement non construit. Je haussai des épaule et vis une porte sur la gauche de mon lit. Je me doutait bien de l'identité de mon voisin.

Quelques instent après, quelqu'un frappa a la porte. En ouvrant, je vis une Elfe:
"Bonjour, Prétresse.
- Bonjour mon enfant
- Les Officiers et le Prophète vous attendent pour la cérémonie.Vos vètements sont dans la malle au pied de votre lit.
- très bien. Dites leur que j'arrive."

Je refermai la porte et me dirigeai vers la malle. Je l'ouvris puis sortie mes vètements... Je compris en les voyant ce qu'on attendait de moi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Grhyll 04/07/2006 16:51

Eh bah je l'ai lu ^^ Bon y a quelques ptites fautes de formulation, mais sinon... enfin c'est mystérieux ^^' On se demande pourquoi Earwen se conduit comme ça, tout à coup... Etrange, étrange ^^ Vivement les explications :P

Arwen 05/07/2006 07:53

he he he, la suite au prochain épisode... si j'ai le courage de l'écrire..