Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

RP Heroes'Chronicles Chapitre 09

7 Juin 2006 , Rédigé par Arwen Publié dans #Vieux trucs plein de poussière

Earwen, L'Elfe de la Secte.

Role Play sur Heroes'Chronicles

 

 

Chapitre 9: Rassemblements.


Comme l'avait prèvu DarkAdi, le nouveau temple était prèt pour la nuit. Enfin, le nom de "Temple" était peut-être pas approprié puisque ce n'était finalement qu'un abri de fortune, légèrement fortifié. Je me rétablissais vite a prèsent et Rellik, fraichement arrivé sur le plan Lorndorien s'habituait à sa nouvelle condition de grunt. Il savait que le Dark Mogwaï avait décider de l'envoyer sur Lorndor et il soupsonnait qu'Ylloh allait le rejoindre bientot.

Je venais de me lever et j'observais par la fenêtre de ma chambre les adeptes dans un dernier entrainement avant l'assaut sur les Elfettes impies... Ces Elfes qui n'avaient pas hésité à me tuer... je ne comprennais pas... Pourtant il allait falloir que je me fasse à cette idée. Après tout, un Elfe impie doit voir sa vie écourtée... Pourquoi cette pensée... ce n'est pas mon habitude, moi qui, malgrès mon statut de Pretresse Elfe, respecte trop la vie... même pour mon Dieu...

Cette pensée étrange me quitta rapidement. Je me vêtis de mon habit de combat. Point de jupe pour les batailles... puis je sorti de ma chambre et empruntai un long couloir me menant a la salle de repos. Alors que je tournais au bout du couloir, un immense tauren me percuta si violemment que je cru mon épaule brisée.
"Oh! Earwen, excuse moi, me dit alors Grhyll fraichement sorti de sa torpeur, je ne t'ai pas vu
- Outch, pas grave, tu m'as l'air bien pensif.
- C'est ce qu'a dit le vieux fou que Dark à tué qui m'intrigue
- ah, les prophéties de fin du monde... comme toujours...
- moui, tu as peut-être raison... Bon, et bien à toute a l'heure pour le combat!"

Et le tauren magicien reparti dans sa réflexion me laissant seule dans ce couloir. Je repris donc mon chemin vers la salle de repos.

Dans le milieu de la journée, les troupes se rassemblèrent sous le drapeau du Dark Mogwaï. La foi présente dans les coeurs, rien ne pourait arrêter la troupe de fidèles. J'étais sur le dos d'Eàràné, proche du grand khro de mon bien aimé. Rellik était de l'autre coté, sans montures, dans une sorte de réverie, il observait l'Est, comme attendant quelque chose ou quelqu'un. Je suivi son regard et finalement, vis deux personnes au loin.

"Rellik, tu attends quelqu'un?
- Hum? heu... et bien oui... tu vois quelque chose?
- Un tauren et un humain. je ne saurais dire qui exactement, ils sont encore un peu trop loin.
- Les voila donc..." murmura-t-il avant de repartir dans sa rêverie.

Je ne compris pas ce qu'il voulait dire quand l'humain fut assez pret pour que je le reconnaisse...
"C'est... Ylloh?
- oui, répondit le gourou calmement avec un sourire, et je devine qui est le tauren a ses coté...
- Kallon? non, ce n'est pas possible, il a pourtant disparu!
- Qui peut fuire le regard de notre Dieu?"

c'était une question qui n'avait qu'une réponse: "personne"

Dark Adi avait commencé son discours pour galvaniser les troupes. Je ne l'écoutais pas. Alors qu'il finisait sous la clameur des adeptes survolté, il vint vers nous.
"Alors, c'était comment?
- on sait pas, répondit le Grunt de mon coeur, on n'a pas écouté..
- bah merci... pas mal pour des officiers... ne pas m'écouter... moi, le Prhophète de la grande sec...
- Nous sommes plutot interessé par les nouveaux arrivants, coupais-je en les montrant du doigt, regarde un peu.
- Hey, mais l'humain, ce n'est pas Ylloh?
- Bien entendu, répondit Rellik de façon énigmatique, et le tauren, c'est Kallon.
- Kallon? le Gourou disparu?"

Alors que les Trois Souverains étaient de nouveau réunni, nous savions tous une chose. S'il étaient la, c'est que Notre Vénéré Dieu avait de grands projets pour la Secte. Et si le discours du prophète ne nous avait rien fait, cette idée nous transcenda et dès lors, rien ne pouvait nous arrêter... rien, sauf peut-être... la fin du monde connu...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article