Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

Caliopee - Crapahutage pour pas grand chose

5 Novembre 2008 , Rédigé par Arwen Publié dans #Caliopee - Dofus


 

Vous avez raté le début? c'est par ici que ça se passe!

*****

Caliopée


Crapahutage pour pas grand chose.


Je me suis réveillée assez tard de mon petit bivouac à Tainéla. J'étais restée dans le Berceau après le donjon pour vendre un peu de ressources... Après avoir cédé une dernière amulette bouftou pas chère à un petit jeune, j'ai plié bagage et j'ai regardé mes réserves de pains... C'est qu'un Iop, c'est pas comme un Féca, ça en mange des tonnes du pain! D'ailleurs, mon estomac se rappelais a mon bon souvenir...


C'est en cherchant comme ça que je suis tombée sur un vieux bout de parchemin. J'ai réussi a en déchiffrer les premières lettres: Frakacia Leu... Ma petite cervelle de Iopette s'est mis en branle pour trouver au bout de quelques secondes ce que voulait dire le bout de papier. Bien sur! Frakacia Leukocytine! Frakacia est la cheftaine des bandits manchots. Cela n'a pas l'air très effrayant de parler d'une femme dodue qui dirige des larbins a un seul bras mais les mercenaires d'Asturb ont recueilli des témoignages selon lesquels elle s'abreuvait du sang des jeunes aventuriers au nord de la ville... brrr... cette description m'aurait sans doute effrayé autrefois... quoique... non... en fait, je pense que j'aurais foncé tête baissée avant que mon sang de cra me dise que je n'étais qu'une iopette sans cervelle... ce qui est une lapalissade...


Cependant, si quelqu'un, autre que le troupeau de bouftous pas loin, passait par la, il aurait pu me voir devenir plus blanche que le crane d'un sram... C'est que cela faisait un bout de temps que ce bout de papier était resté dans ma besace maculée de boue de boo... Moi même debout, je du me faire violence pour ne pas tomber dans la boue sous le choc de la date notée dessus... Tous ces pauvres aventuriers morts peut-être a cause de ma cervelle de Iop...


Il me fallait rattraper mes méfaits... enfin non, ceux de Frakacia... dans l'hypothèse où elle ne croupissait pas déjà dans sa prison... Vu le temps que j'allais mettre pour cette quête, il était fort probable que des mercenaires aient déjà réglé son compte. Et dans ce cas, au revoir mes 2000Kamas...


Je fourrai alors le parchemin pour partir cheminant les chemins du nord d'Asturb. Je connaissais l'emplacement du camps des bandits depuis l'époque où j'ai aidé la petite Pleur Nycheuse a récupérer sa peluche. Je ne mis pas beaucoup plus de temps a retrouver la piste de Frakacia. Sortant ma kwaklame, la lueur du combat dans mes yeux, j'attaquais la rondouillarde femme. Il ne me fallut que quelques coups de mon sabre et un brokle bien placé pour que la bandit soit matée et ce plus rapidement qu'un essaim de moskitos! Et c'est donc tout aussi vite que je la ramenai a la prison d'Asturb, heureuse d'empoché en route mes 2000k et de ne subir aucune remarque des gardes de prison quant a la longueur de la mission.


J'en ai profité pour prendre une autre recherche au hasard. Mais le hasard n'est l'apanage que des Ecaflip... et c'est donc un certain Marzwel, Gobelin tapeur de bambous que je me devais de chercher activement sur l'île de Pandala. Pandala... son ile, ses bambous, sa végétation, sa faune... et son climat.


Je me mis en route vers l'Est sans entrain puis j'ai traversé le long pont menant vers l'île. Rapidement, le climat changea pour celui de la foret humide de cette île des Pandas... Après consultation de la mission, il est indiqué que ce gobelin avait été vu près d'Akwadala a l'ouest de l'île... je couru donc... et encore... et toujours... Bien rapidement, je n'en pouvais plus... je nageais dans mes vêtements et j'essayais d'esquiver la faune que je ne me sentais pas en mesure de combattre dans cet état de liquéfaction...


Finalement, completement démotivée, je me suis arrêtée pour boire une chopine dans la taverne du centre puis, par dépit et manque d'action, je pris le zaap pour Sufokia. Bwaky manquait de poudre d'éniripsa. Après cet achat, je me sentais frustrée. Personne de la guilde ne répondait... j'étais de nouveau seule... avec Bwaky... et j'avais besoin de taper sur quelque chose...


Après avoir aiguiser ma kwaklame en regardant la mer d'asse, je me mis en tête d'essayer le tranchant sur quelques Abraknides de fort beau gabarit. C'est après avoir terminer ma dernière bouchée de pain pour récupérer de mon combat sans saveur que, dépitée, je pris le chemin d'Amakna, m'arrêtant une nuit dans la milifutaie. J'étais fatiguée et aigrie lorsque je décidais de quitter la guilde qui venait de m'accueillir... Mais finalement... cette guilde ne me convenait pas.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article