Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

Le controle de soi.

2 Novembre 2008 , Rédigé par Arwen Publié dans #Le Chwal...

Ce samedi, je suis allée a ma reprise de cheval. C'est sans trop de surprise que je me vois attribué Baron. Mais c'est au contraire avec étonnement que je remarque le nombre de cavaliers a cette reprise! Nous étions en effet 12. Ca fait quand même pas mal de monde...

Mais expliquons plus amplement le titre de cet article. Dès que je pensais a la reprise qui allait arriver, j'avais comme une peur dans le ventre. Comme nous avions fait du plat (qui identifie tout type d'exercice amené au dressage. Pas de saut, pas de travail sur le cavalier) j'avais le préssentiment d'une scéance de saut. Et quand je suis arrivée au club, effectivement, un parcours était monté dans le manège.

Cette peur est du a un grand manque de confiance... je vous rappelle effectivement que la dernière fois que j'ai sauté... cela ne s'est pas très très bien passé... (cette constatation pouvant s'étendre a "la dernière fois que j'ai monté" finalement). Je fut grandement soulagée de savoir que nous allions finalement faire du plat!

La première partie de la reprise fut relativement simple. Des exercices de mise en avant (qui servent a donner de l'impulsion au cheval... bref, qui lui demande d'avancer) au trot et au galop. Rien de très original.

En revanche, la seconde partie s'est faite en "carrousel" c'est a dire que nous étions deux par deux, l'un a coté de l'autre, "botte a botte". Le but de l'exercice étant de rester bien en couple et donc de bien controler la vitesse du cheval. Puis nous nous sommes séparé  de chaque coté (comme dans les spectacles équestres) et la aussi, nous devions être le plus possible bien face a face. Nous avons fait encore une fois des exercices d'allures au trop et au galop... et rester bien synchro au galop, je vous dis pas la galère...

Et le clou du spectacle fut... le saut cote a cote... Oui... le saut. Il n'y avait pas de quoi faire très peur niveau hauteur. Une simple barre sur des plot... donc 20 cm a tout cassé, 30 au max... et pourtant, me voila en train de stresser. Sauf que mon expérience m'a fait remarqué qu'un cheval est très sensible au stresse du cavalier... surtout s'il ne comprend pas pourquoi... bref, l'anxiété est très très communicative.

J'arrive tant bien que mal a faire le début de l'exercice au trot. Nous ne sommes pas très synchro, mais au moins, je saute. Sauf que le stresse augmente d'un cran quand on le fait au galop, et ensuite, panique a bord quand Guy (le moniteur) nous dit qu'après, on échange nos montures... glurps... alors la... euh... La Wewen, elle est plus très très... enfin "très très" quoi... hum. Je lui demande si je peux être exemptée... forcément, il me dit que non.

Mais l'un des chevaux qui nous précèdent est très chaud (bref, il a en gros une grosse envie de faire l'exercice au triple galop). Et donc Guy indique que ceux qui ne veulent pas changer peuvent rester sur leur monture... Ouf... je me détend un peu.

Et c'est la que je suis fière de moi. J'ai réussi a reprendre le contrôle de moi-même. Le stresse disparu, nous avons réussi a être synchro au galop... et a respecter le but de l'exercice qui consiste a penser a la vitesse, a la synchro avec l'autre cavalier... sans penser a l'obstacle.  Une bonne remise en confiance.

Par contre, je ne dis pas que je ne serais pas stressée a la prochaine scéance de vrai saut...

Mais ceci sera peut-être la prochaine histoire!




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article