Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

RP Heroes'Chronicles Chapitre 06

2 Mars 2006 , Rédigé par Arwen Publié dans #Vieux trucs plein de poussière

Earwen, L'Elfe de la Secte.

Role Play sur Heroes'Chronicles

 

 

Chapitre 6: Un sacrifice trop cher.

 

 

 
 
 
 

    Je me réveillai... j'entendais sa respiration calme et endormie... que c'était chou... je souriais puis, après un dernier regard sur le Grunt couché dans mon grand lit, je me levai. Il dormirait encore quelques heures... Je m'habillai d'une robe de soie fine puis je sortai de la chambre sans bruit. Des adeptes inconus passaient devant moi sans un regard. Ils avaient l'air pressé, voire en retard. Leur attitude piqua ma curiosité. Je decidai de les suivre. Soudain, une jeune tauren me bouscula avec la force de sa race et m'hurla dessus:
« haaa! Je t'ai retrouvé... aller ramène toi, je t'emmène face a ton destin
-Pardon? Demandai-je prise de stupeur. Dis donc jeune...
-Toi, la ferme et viens par la calmement ou je t'enfonce mes cornes la ou je pense »

 

    Je décidais de ne rien dire... surtout que la jeune tauren me pris brutalement les deux mains derrière le dos. Nous nous dirigions vers le coeur du temple me semblait-il. Quelques couloirs plus tard et j'entrai dans la salle à la statue, bousculée par mon maton. Une peur me parcouru la nuque. Cette peur que ressentent les proies traquées en passe de recevoir le coup fatal... Devant moi, une lumière lugubre fesait surgir les ombres des coins de la salle. Des sectateurs attandaient en cercle devant l'éfigie du Dark Mogwaï. Il restait la place vacante de la jeune tauren qui me poussa alors au centre... Je tombai. En me relevant, je vis l'Autel. Il était de marbre blanc, comme le veut la tradition, et maculé de sang coagulé. Décidément, je n'aimais pas la tournure des choses.

 

 

 
 
 

    Je n'eu pas le temps de pousser ma réflexion. Quatre personnes encapuchées m'attrapèrent et me couchèrent sur le marbre froid. Alors que j'allais crier au respect un cinquième me baillonna. Les autres m'avaient attaché solidement. Ma robe n'assurait plus vraiment ses fonctions de vêtements... Quelle pensée étrange dans une telle situation! Les adeptes et les matons reculèrent d'un pas. Une silhouette fesait face a la statue... sans un mot, il semblait flotter. Il se plaça de l'autre coté et d'une voix d'outre tombe, parla:
« Ô Dieu des dieux. Ta Souveraineté passera par le sacrifice de cette impie. Son sang coulera pour nous venger des pertes que son espèce nous a fait subir, Nous fidèles serviteurs de Ta Noirceur. »

 

    Le boureau fit mine de se retourner. Il s'arrêta a mi-chemin. Un adepte lui avança une arme. Le poignard d'argent brillait d'une lueur malseine. Elle était merveillieusement ouvragée mais aussi avide de sang qu'un vampire sanghien. La silouhete pris le manche dans la main droite et posa la lame cérémonieusement à plat dans sa main. Puis, il me fit face. Rien ne pouvait permettre de penetrer la noirceur de la capuche. En moi-même, je cru d'abord que Grhyll était devant moi. Mais ce n'était pas l'apparence de l'Ombre Purificatrice d'une part, et il ne m'aurait jamais fait cela même sous cette forme d'autre part.

 
 
 
 

    Ensuite, tout se passa en une fraction de seconde. Un flash. Un reflet. Une horreur. Une tête humaine en décomposition se cachait sous la capuche. Des bouts de chairs tranblotaient et se balançaient, accrochés on ne sait comment a une boite craniene au regard effrayant. Le poignard se leva puis s'abaissa...
« NOOOON!!! »

 
 
 
 
 
 

    J'avais fermé les yeux... mais j'avais senti la stupeur des adeptes. Deux voix s'étaient élevé de l'entrée de la salle. J'ouvris alors les yeux. Un éclair surgit. Une lumière forte émanait des yeux de la statue du Dieux. Le bras armé du boureau, baigné de cette lumière, était bloqué. Des bruits de pas et de sabot ce firent entendre. Un Tauren apparu dans mon champs de vision et me rassura d'un regard. Puis il me détacha doucement alors qu'à coté, un Grunt asséna un coup magistral qui envoya valsé la liche dans un craquement d'os.
« Toi, si tu la touches encore, je te fais bouffer ton propre tibia tout prophète que tu sois.
-Ca va? Me demanda alors Grhyll.
-Ma Chérie! Goblinmaster me pris dans ses bras et m'enleva le baillon. C'est tout, c'est tout... je suis la...
-Mais... ce...
-chhhut
-Mais c'est...DarkAdi! »

 
 

    Toutes ces émotions et le contact des doux bras de mon bien aimé me firent tomber dans une sorte de sommeil sans rêve... Mon esprit se devait d'integrer toutes les informations de cette matinée mouvementé. Je me réveillai quelques trois heures plus tard, juste pour le déjeuner... Mon Gob était la. Il m'aida a me relever et a enfiler quelque chose de plus chaud. Puis nous nous dirigeâmes vers le refectoire. Cette fois, les jeunes adeptes s'inclinaient devant moi. Je pris place a une table et deux repas chauds furent aportés par un cuistot.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

    Alors que je terminais mon plat de pommes sautées, la jeune tauren du matin vint se prosterner à mes pieds:
« Veuillez, Ô Prétresse, me punir pour l'acte que j'ai commis en ce jour sur votre personne.
-Voyons..hum...
-Télia
-Télia, tu n'ai en rien responssable de ce malentendu. Relève toi, je te pardonne plutot que te puni. »
    La tauren se releva dans une incompréhention totale... puis s'éloigna en se jurant de ne plus faire d'erreur...
« tu es trop gentille Earwen.
-Je sais mon amour... mais c'est DarkAdi que j'aimerais voir au bout d'une corde...
-Cela n'aurait pas beaucoup d'effet sur moi, dit alors le prophete sous une forme plus regardable. Je suis navré pour ce matin... si on ne m'avait pas bloqué, tu serais morte. »
Le ton neutre du non vivant fit émettre un grognement au Grunt.
« Qui ''on ''? demanda alors un gnome
- Mikkkkkk, je n'en sais rien...
-Mikkkkkk? En gnome? Arrêtez la les chocs...!
-Roh, ça va! Alors, qui on?
-Pff, z'êtes bêtes... c'est le Dark Mogwaï pardi, répondi Thorgrim, dommage de garder une Elfe en vie... » ajouta-t-il en sortant.

 

    Plus rien ne fut dit sur cet accident de toute la journée. Mais d'une commune discution avec mon Gob, je decidai de partir voir un peu le monde. Pourtant, ce projet fut mis à mal par des évènements menaçant la survis du culte sur Lorndor...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article