Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d Arwen

L'aventure d'une Elfe - Chapitre 16

22 Novembre 2005 , Rédigé par Arwen Publié dans #Vieux trucs plein de poussière

Le début, c'est ici
L'épisode précédant, c'est par la

 

Chapitre 16

Pacte de Mana


    Les chevaux marchaient tranquillement sur le chemain descendant à pente douce vers la petite Plaine. Les oiseaux gazouillaient dans le printemps déjà présent sur ce flanc des Montagnes et le Mana Rouge se mariait avec harmonie au Mana Vert des sous-bois et au Mana Blanc de la Petite Plaine maintenant en vue. Rien ne semblait pouvoir me détourner de la bonne humeur que me procurait la nature en ce moment...

« Dame Arwen, sauf votre respect, j'aimerai savoir quand nous allons arriver »

    Rien...Sauf peut-être le jeune homme qui m'accompagnait.. je ne pouvais lui en vouloir, c'était son premer voyage hors de Therantia...

« Dame Arwen, je vous assure que l'ennuie va me tuer bien avant l'aventure »

    Et pourant, les oiseaux gazouillants semblaient a présent me narguer, se moquer de ma patience qui allait en s'amenuisant sans cesse...

« Dame Arwen, je...
- Tharic, je vous en supplie, j'en ai parcouru des miles et j'en ai effectué des voyages et autres aventures. Mais je ne pourrais jamais venir a bout de celle-ci si vous ne vous taisez pas.
- Pardonnez moi... »

    Le voyant toi penaud, je ne pu que m'en vouloir d'avoir pris ce ton autoritaire. Je soupirai, évitai la branche d'un arbre sur le chemin et profitai de nouveau du calme ambiant... Un torrant se fit entendre sur ma gauche. Il était bientôt onze heures et le soleil chauffait l'air frais des montagnes. Il ne s'était strictement rien passé depuis notre départ de Thérentia. Seul une patrouille gobeline nous a escorté jusqu'au chemin de l'Est. Ce qui a permis a Tharic de poser une ribanbelle de questions au pauvre recruteur gobelin a la tête de la patrouille.

« Dame Arwen?
- Quoi encore? Soupirai-je en me retournant dans ma selle, exédée.
- Je pense que je commence a avoir faim...
- Attendons une heure. »

    Tharic fit de grand yeux et retint sa respiration. En me retournant, je pu de justesse esquiver une autre branche d'arbre. Le voyage allait être plus long que je ne m'étais imaginé.


    Finalement, il ne se passa plus rien jusqu'à notre arrêt dans une clairière. La rivière passait en contre-bas et les arbres nous ouvraient le ciel bleu. La douce chaleur des rayons du soleil mélée à la senteur fraiche des sous-bois nous transportaient dans un étatde bien être. Les chevaux et l'âne de bât ne cessaient de baisser leur encolure pour prendre au passage les brins d'herbe les plus appétissants. Tharic et moi déscendîmes de nos montures pour préparer un repas.

« Je vais chercher du bois, préparez le foyer et sortez les provisions s'il vous plait Tharic.
- d'accord » dit le jeune homme impatient de caler sa faim.

    Je pris la direction des bois, mon arc a la main. Une occasion de manger de la viande peut toujours se présenter... et mon instinct ne m'avait pas trompé. A peine je m'étais enfoncé dans la forêt , je vis des lapins gambader sous les arbres. Je n'eu aucune difficulté à en tirer deux que je mis dans mon sac. Je pris aussi quelques branches de bois sec et je me détendais en chantonnant sous le feuillage naissant lorsque quelque chose attira mon attention. Je ne su ce que c'était. Une ombre plus sombre entre les arbres. Cela m'inquiéta. Je repartis rapidement rejoindre Tharic.

    Après avoir cuit les lapins sur le feu que j'avais allumé grace à un sort qui époustoufla Tharic - ce qui me fit sourire - nous mangeâmes notre repas. Le jeune homme était heureux, découvrant la nature et s'émerveillant au moindre oiseau ou être vivant passant dans son champs de vision. Il ressemblait tant a un enfant.

« Dame Arwen? Vous avez un air bien triste, que ce passe-t-il? »

    Je ne voulais guère l'inquiéter car c'était plus l'ombre des sous bois qui accaparait mon esprit.

« Laissez Tharic, ce n'est pas de la tristesse.. Tenez, regardez en haut, fis-je en montrant le ciel.
-Oh! Un oiseau?
- Non, un Faucon Mordoré. C'est une créature facile a invoquer. Vous allez essayer de vous lier par contrat de mana avec.


Heather Hudson. Wizards of the coast

- Un pacte?Mais comment? Je ne suis guère mage!
- Chacun sur ces Terres peut utiliser le mana. Il faut juste qu'on leur apprenne.
- Très bien, que doix-je faire? Demanda-t-il à la fois anxieux et curieux.
- Fermez les yeux. Ressentez les flux d'énergie de ces terres. Qu'imaginez vous?
- Je...je ne sais pas... j'ai juste les yeux fermés
- C'est normal, vous n'avez jamais fait attention a ces flux. Videz vous l'esprit et ouvrez le a l'énergie.
- Oui! Je voix!
- Que voyez vous? Que ressentez vous?
- Une Force Violente, une Solidité Ancestrale et une Pureté Lumineuse.
- Très vien, vous avez un certain talent Tharic.Vous voyez les trois forces les plus présentes ici: la Force Violente des Montagnes, la Solidité Ancestrale des Forêts et la Pureté Lumineuse des Plaines.
- Ce sont les mana? Mais vous m'aviez dit qu'il en existait de cinq sortes différentes! Pourquoi je ne resent pas les deux autres? »

    Je fus étonnée par tant de perspicacité. Ce garçon avait très rapidement resenti les énergies. Il allait faire un très bon élève.

« Simplement parce que les sources sont trop lointaines.
- Mais comment faites vous pour utiliser les manas non présents?
- très bonne question! Vous ne faites que m'étonner aujourd'hui!
- euh... rougit-il, merci...
- Pour les mages les plus aguérris, ils ont tellement voyagé qu'ils peuvent uniquement par la pensée de ces terrains, utiliser le mana.
- Et pour les autres?
- des Artefacts, dis-je en tandant la main pour faire apparaître un talisman circulaire bleu et noir, comme le talisman de dominance. Si tu l'active, il te donne un mana incolore. Si tu lui demande du mana noir ou bleu, tu resentira une douleur comparable a une brulure de mana.

 


Mike Dringenberg, Wizards of the Coast

- Une brulure de mana?
- Lorsque tu génère plus de mana que nécessaire, le reste non utilisé te brule.
-Et... grimaça-t-il, c'est douloureux?
-Cela dépend de la quantité de mana. Si tu as un sort qui permet de l'utiliser, cela est fatal pour l'adverssaire. Sinon, cela est fatal pour toi.
-Aïe... et ce talisman est facile a trouvé?
-Il vient d'un autre plan. Il est peu commun mais pas introuvable. Il en existe de cinq sortes »

    Tharic leva le regard et fut émerveillé. Un groupe de faucons effectuait un véritable balet aérien. Je repris:
« Ces faucon sont communs. Ils dépendent du mana blanc. Sache que tu as la possibilité d'en lier autant que tu le souhaites mais tu ne pourras qu'en invoquer quatre par combat. »

    Je le tutoyais à présent. Comme mon élève. Il continua de regarder les volatiles puis posa sur moi un regard déterminé.

« Comment les lie-t-on?
- Fermes les yeux. Resens les flux comme tout à l'heure.
- oui...
- Fixes toi sur laPureté Lumineuse.
- Je... je l'ai, fit-il en fronsant les sourcils.
- Ouvre doucement les yeux en gardant a l'esprit cette énergie venant des plaines. Imagines toi toujours la plaine pour t'aider. Ce sera plus automatique par l'habitude. »

    Le jeune homme s'exécuta et ouvrit ses yeux qui s'emplissaient progressivement de mana.

« Très bien, dis-je en l'encourageant. Maintenant, regarde un des faucons et appelle-le »

    Les oiseaux volaient ensemble. Lorsque Tharic leva le regard, un des volatiles cessa de tourner avec ses congénères et se détacha progressivement du groupe. Il vint se poser délicatement près du foyer en poussant de petits cris. Tharic explosa de joie:

« Il est venu! Il est si beau avec sa plume blanche dans la queue.. il... Qu'attend-il?
-Il attend que tu lui explique ce que tu veux de lui.
- Mais, comment lui expliquer?
- Parles lui mentalement, par les flux de mana »

    Le jeune historien se concentra de nouveau. Je pouvais sentir le dialogue porté par le mana sans en comprendre le sens.

« Il m'a parlé!
- et que dit-il?
- Vous ne l'entendez pas?
- Non, c'est a toi qu'il va se lier, pas a moi!
- Il semble d'accord pour m'accompagner... mais il est jeune et ne sait pas comment se lier »

    Je sourit... deux jeunes ensemble pour une première aventure... belle image.

« Je pense que vous êtes déjà liés. C'est en fait assez inexplicable. Une fois que vous avez discutez et vous vous êtés accepté, le processus est fait. Il existe d'autres méthodes moins respectueuses de l'autre... mais nous ne sommes pas de ce genre de mages. Demandes lui si ses congénères veulent t'accompagner aussi.
- Sa compagne et son frère voudront surement d'après lui.
- Et bien fait le même travail mais utilise l'image de deux sources de mana blanc. »

    Le Thérentien recommença l'exercice et deux faucons descendîrent en piquet. Alors que la femelle se posait doucement et gracieusement près de son compagnon, le mâle se retrouva dans une position comique, le bec dans l'herbe et les quatre serres en l'air.

« Ils accèptent de me suivre mais aucun autre ne voudra, déclara Tharic déçu. Cela ne me fait que trois compagnons.
- ce n'est pas grave. D'autres colonies existent, et au pire, nous pourront en acheter un pour pas grand chose au maché. Demande leur de partir dans le ciel, le plus haut possible. Je vais t'apprendre à invoquer tes faucons. »

Seul le premier faucon s'envola. Il parti haut dans le ciel si bien que Tharic ne le voyait plus. Je pouvais encore apercevoir la plume blanche de sa queue.

« Et maintenant?
- Maintenant, concentre un mana blanc dans tes réserves... voilà. Tu peux communiquer avec?
- Oui, il me demande quoi faire.
- Qu'il continue à voler bien haut. Maintenant, chose délicate, libère brusquement ton mana. Normalement, il va apparaître près de toi. »

    Un éclair de lumière éclata puis, l'instant d'après, le faucon se trouvait à cette endroit.

« J'ai réussi!
- oui! Très bien! Tu viens de devenir un mage. Tes faucons pouront aller où bon leur semble. Tu as la capacité de communiquer avec eux puis de les invoquer et ce, qu'importe le plan ou tu te trouves. »

    Tharic était radieux. Il s'amusait avec le petit dernier alors que le couple se frottait mutuellement le bec. Je lesobservais avec plaisir en pensant que les quelques combats des jours derniers m'avaient reforcé et remis le pied a l'étrier. Le jeune homme, quant à lui, était vraiment doué et avait montré une précocité extraordinaire dans l'exécution de ces bases. Il fallait en général au moins deux jours à un débutant pour comprendre et un autre pour réussir a invoquer.

    Un vent étrange me tira de mes réflexions. Une vague d'inquiétude me pris au trippes... un rire... un rire attroce se fit entendre.

                  A suivre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

biscott05 15/12/2005 23:49

on retrouve un peu de féerie ici vraiment sympa

16/12/2005 12:33

^^ merci

Baggins 13/12/2005 11:05

Je ne connaissais pas ce blog ...il est magnifique .Il est evident qu'en temps que fan de Tolkien je ne pouvais que m'arreter sur le pseudo de Dame Arwen ...Je reviendrais le lire un peu plus en detail

eva 04/12/2005 23:18

ton blog est magique - tout brillant et lumineux...un plaisir de se promener au milieu de ces articles...bravo pour les dessins, et pour cette histoire touchante...:)

Simon Yager 03/12/2005 19:57

c'est sympa, comme d'habitude, mais au fait, tu publie encore "l'aventure d'une elfe" sur le site de la smf ?
Et puis si tu as le temps, visite:
http://lasalledespasperdus.over-blog.com/article-1275163.html
et donne moi ton avis !

Sissi Sempai 23/11/2005 18:19

J'adore ton blog et cette histoire et superbe. Bonne continuation. Kiss.

23/11/2005 18:46

merci! ^^